Historique - éclaté

HISTOIRE
 

Créé en 1975 par trois architectes anglais: Rodney March, Kim Stephens et Ian Fraser, le Dart 18 est le petit frère du Tornado, catamaran olympique dessiné également par Rodney March.

 

SPÉCIFICITÉS Dart en coupe

 

  Le Dart est d'une monotypie absolue qui n'a pas bougé depuis sa création. Cette monotypie alliée à une excellente qualité de construction a contribué à la durée de vie exceptionnellement longue de cette série.
Simplicité de montage et d'utilisation, sans exigence physique particulière, ce bateau s'adresse à de vrais amateurs. Comme une évidence le Dart 18 s'impose à la navigation en couple. D'un prix élevé dans sa catégorie, son élégance, la convivialité et la mixité de la classe séduisent les femmes. Autre originalité de ce voilier : sans foc, il se barre en solitaire tout en conservant des performances équivalentes au double, ce qui permet de courrir en régate à égalité de chances et sans discrimination. Doté d'un spi pour une navigation hors compétition (excepté en inter-séries), le Dart 18 offre encore plus de sensations.

 
CARACTÉRISTIQUES
 

TYPE CATAMARAN
série internationale

longueur 5,48 m
largeur 2,28 m
mât 8,00 m
surf. voilure
Grand voile 12,92 m2 - Foc 3,16 m2 - Spi 12,41 m2
poids 142 kg

 
CONSTRUCTEUR
  Lasercenter à Banbury G.B

IMPORTATEUR
  France catamaran
41, rue Bécheline
F-16000 Angoulême
www.france-catamaran.com
Tél.: 05 45 92 15 65

Historique du Dart

Historique du Dart

Kim STEPHENS plusieurs fois vice-champion du monde de Canoë international s'intéresse au catamaran de décide en 1968 de créer le chantier PANTHER CRAFT pour construire le Tornado sélectionné par l'IYRU série internationale, mais entièrement en plastique. Il le réalise pour la première fois avec l'aide de l'architecte Rodney MARCH.

Ian FRASER, champion de GB en Shearwater le rejoint dans le chantier. Pendant plusieurs années, ils glanent avec leur Tornado des titres de champion d'Europe et du Monde faisant la renommée du chantier.

En 1973, l'IYRU décide de lui donner le statut olympique. A ce moment-là, le chantier pense qu'il faut introduire un nouveau catamaran plus simple et de grande diffusion car le Tornado sera réservé à une élite, ce qui freinera son développement populaire.

L'équipe ayant étudié la mise au point du Tornado PANTHER, élabore un cahier des charges du DART 18, catamaran pour 2 personnes (un homme, une femme), aux performances similaires en double ou en solitaire et utilisable sans problème pour des équipages peu expérimentés.

Kim STEPHENS et Ian FRASER missionnent l'architecte Rodney MARCH sur le projet avec l'aide de Terry PEARCE constructeur et spécialiste des espars I.Y.E. pour les classes C des petites coupes America, du proto du Tornado et du Shearwater. Keith MUSTO médaillé olympique en FD travaillera sur les voiles.

Ces 5 grands spécialistes du catamaran plancheront pendant 2 ans pour la mise au point du DART 18 et le prototype sera essayé en juillet 1975.

La même année, l'IYRU décide de faire un concours pour désigner une nouvelle classe internationale à équipiers. Cette confrontation aura lieu aux USA, en Californie du 15 au 21 mars 1976. Les combattants : Mystère de Neil COSTER, l'Hydra de Mike WEST, le Nacra 5.2... Cobra... Katka... Sea Spray, tous avec des dimensions proches de 4,95 m à 5,48 m, voilures de 15,6 m2 à 20 m2. Le DART 18 sort vainqueur de cette confrontation où les performances n'étaient pas le seul critère, mais les innovations (montage sans boulon, pas de dérive ni de bôme, redressage facile) ont été déterminant dans le choix.

La première présentation mondiale a eu lieu sur le stand FRANCE CATAMARAN en janvier 1976 au salon Nautique de Paris avec le numéro 2 qui navigue toujours.

La diffusion est très rapide, le chantier ayant décidé une commercialisation par un réseau d'agents en Europe (celui qui diffuse le Tornado PANTHER). Viendra ensuite la création des associations nationales rapidement structurées, ce qui lui vaut la confirmation après un an de son statut international IYRU.

Le premier championnat d'Europe à Carnac (France) en 1978 regroupe 70 bateaux. Sa stricte monotypie est bien respectée par le chantier, sauf les gouvernails d'origine qui partaient d'une bonne idée, entièrement en polyester avec un safran ayant comme axe un gros sandow et sur choc important se déboitait de la tête, mais peu pratiques. Ils seront changés pour le modèle actuel en 1979. Les autres changements au fil des années sont minimes : embouts de rail de trampoline, ressort de blocage dans la poutre AR, plaquette de cale-pied moulée...

Les dernières nouveautés importantes ont été les palans de GV et foc à poulies à billes en 1990. Toutes les modifications sont toujours applicables aux anciens DART et ne remettent pas en cause les performances, seulement plus de confort ou un entretien plus facile. Tous ces éléments restent dans l'esprit des concepteurs.

En 2004, le DART est toujours un cata inégalé par sa polyvalence. Le succès de la classe et la valeur des DART quel que soit l'âge confirme bien l'objectif des ingénieux créateurs.

Eclaté Dart

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau