Les voeux de Didier Mathus

logo.png

Dans un climat de sinistrose, Didier Mathus a relevé, à l’occasion des vœux, les projets porteurs d’avenir pour Montceau.
voeux-de-mathus-maire-de-montceau-les-mines.jpg
Les Montcelliens n’ont jamais été spectateurs de leur destin, mais acteurs. La situation n’incite pas à la résignation, mais à relever ses manches. » Didier Mathus, député-maire, a véhiculé un message optimiste pour 2012 à l’heure où « Montceau ne devrait pas échapper au climat national et international marqué par la crise financière. » Jeudi soir, la salle du Syndicat a accueilli toutes les forces vives de la ville de Montceau : associations, entreprises, services publics… Une foule importante venue assister à la traditionnelle cérémonie des vœux du maire.
Didier Mathus, entouré des élus du conseil municipal, a fait un tour d’horizon de l’actualité financière, économique de la France dont la crise avec l’affaire du triple A, « est un indice parmi d’autres qui montre que la France ne joue plus en première division. » Cette crise va avoir des répercussions sur les collectivités. « Les banques vont rechigner à prêter pour investir, pour assurer de l’emploi et préparer l’avenir. »
Didier Mathus s’est enorgueilli du changement opéré depuis 10 ans par la Ville qui « retrouve le chemin de l’emploi. » L’objectif des prochaines années est de poursuivre à impulser une dynamique pour que la population « ait plaisir de vivre en ville, mais aussi permettre d’assurer le développement et la création d’emplois. »
Dans les faits, ce bien vivre passe par l’urbanisme, c’est pourquoi la requalification des quartiers amorcée depuis plusieurs années va concerner en 2012, le Magny (longtemps « abandonné » car non constructible, 400 000 € seront investis en collaboration avec la Communauté) ou encore le quartier Salengro qui sera requalifié tout comme le centre sportif qui accueillera un boulodrome. « La modernisation du centre-ville va se poursuivre grâce à La Communauté », évoque-t-il. Le quartier des équipages » totalement inventé et qui a largement décollé avec Webhelp », va se renforcer avec de nouveaux services publics déjà implantés (la Maison départementale des solidarités, la CAF) et « demain le nouveau siège de Pôle emploi, et le futur centre de santé qui accueillera de nombreux spécialistes qui font aujourd’hui défaut. »
Richesse associative et économique
Le maire a remercié les associations qui assurent la cohésion sociale mais aussi toutes les entreprises qui assurent la richesse de la ville. « Alors que l’on a parlé de désindustrialisation de Montceau à la fermeture des mines, les entreprises ont tenu le cap, inventer d’autres fabrications pour aller de l’avant et développer leur savoir-faire aujourd’hui reconnu et qui s’exporte. »
D’autres projets vont assurer la reconnaissance de la Ville tels que le Cluster d’engins mobiles mettant « en synergie des entreprises existantes sur le secteur rail-route, mais qui va en attirer de nouvelles comme la SNCF. » Dès septembre, une cinquantaine de stagiaires seront formés à Montceau.
Le maire a rappelé sa détermination à préserver une RCEA « libre et gratuite « ou encore de « se battre pour améliorer et maintenir l’offre de soins sur le bassin » à l’heure où la situation de l’hôpital de Montceau semble se stabiliser alors que celle de l’Hôtel-Dieu et les 65 suppressions d’emploi reste inacceptable. » La solution passerait par « la construction d’un réseau d’hôpitaux entre Chalon, Montceau et Le Creusot ».
En conclusion, Didier Mathus a souhaité « collectivement du respect pour tous dans cette société déchirée, et individuellement, une très bonne année ».

1-representants-d-associations-ou-des-services-publics-et-entreprises-sont-venus-nombreux-assister.jpg

Représentants d’associations ou des services publics, et entreprises sont venus nombreux assister aux vœux. 2 Didier Mathus, entouré du conseil, a dessiné les contours du travail à effectuer en 2012. Photos J.M.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 2012-12-18