Tour de France 2011

Ile de France s'offre une victoire belge


Lundi 27 juin

  

A retenir :

- Ile de France vainqueur de l'étape de ralliement Dunkerque-Blankenberge (3ème au général)
- L’équipage de Vincent Aillaud a coupé la ligne de cette première étape à 14h41’34’’
- Demain, parcours bananes au programme avant le départ, à 20h00 de la deuxième étape de ralliement



Un lundi au soleil pour les quinze M34. Il a fait très chaud sur le parcours de 32 milles nautiques qui reliait Dunkerque à Blankenberge. Le vent de terre, orienté au Sud-Est, a soufflé à 10-12 nœuds toute la journée, avec une molle à 6 noeuds vers midi. Les masses d'air chaud qui descendaient des Dunes de Flandres ont compliqué la négociation de ce long bord de reaching. Presque aussi courte qu'une manche banane, cette étape, de coefficient 1, a donc demandé beaucoup de concentration.

10h53 : la flotte louvoie vers la bouée de dégagement, mouillée à 1 mille nautique de la ligne de départ, dans le 145°. Ile de France l'enroule en tête. Toulon Provence Méditerranée lui emboîte le pas. Les hommes de Fabien Henry, qui font l'intérieur de la bouée, sont alors au coude à coude avec Bretagne Côtes d'Armor, qui fait l'extérieur.

11h35 : au passage d'une marque latérale bâbord, contre toute attente, les hommes de Laurent Brégeon, qui ont volé la place de leader à Ile de France, abattent et envoient le spi. Cette erreur de navigation les fait dégringoler dans le classement. Une aubaine pour Ile de France qui mène désormais la flotte, devant Courrier Dunkerque (2), Bretagne Crédit Mutuel Elite (3) et Toulon Provence Méditerranée (4). Le quatuor file à 9 noeuds, et creuse l'écart avec les onze autres M34.

Après avoir passé la troisième marque latérale bâbord, Courrier Dunkerque, à une longueur derrière Ile de France, envoie le spi trop tôt et cède sa seconde place à l'équipage de Bretagne Crédit Mutuel Elite, qui se lance aux trousses d'Ile de France, toujours 1er. Toulon Provence Méditerranée maintient sa 4ème place.

14h34’14’’ : Ile de France coupe la ligne d'arrivée en 1ère position (8,51 nœuds de moyenne sur l’étape), après une bataille serrée avec Bretagne Crédit Mutuel Elite, qui termine 2ème. Courrier Dunkerque monte sur la 3ème marche de ce podium.

Avec cette victoire en Belgique, les hommes de Vincent Aillaud se hissent à la 3ème place du classement général provisoir,e mené ce soir par Courrier Dunkerque. Toulon Provence Méditerranée termine 4ème en Belgique, ce qui lui permet de gagner une place au général. Il est 2ème ce soir. Julien Villion et son équipage, impériaux hier à Dunkerque (deux victoires de manche) sont passés à côté de cette première étape de ralliement. Ils terminent 12èmes et perdent le leadership au général provisoire. Ils occupent actuellement la 4ème place.

Une grande journée attend les coureurs demain. Ils débuteront par un ou plusieurs parcours banane demain matin avant de s’élancer, à 20h00, vers Calais pour la deuxième étape de ce Tour de France à la Voile 2011. Côté météo, on prévoit un vent de Nord d’une dizaine de nœuds accompagné de pluie.
 

Ils ont dit :

Vincent Aillaud (tacticien), sur Ile de France et vainqueur de l'étape Dunkerque / Blankenberge :

« A partir de la première bouée de dégagement, tout était plus simple car la route était droite. La ligne était directe. Après il fallait juste résister aux adversaires derrière. C’est ce qu’on a réussi à faire jusqu’à la ligne d’arrivée. Crédit Mutuel Elite a réussi à nous tenir à moins d’une longueur derrière. Cela s’est joué de peu. Mais au final, nous contrôlons la situation donc nous sommes plutôt contents. Nous le sommes d’autant plus quand on finit devant des favoris comme Nicolas (ndlr Troussel). Maintenant ce qui est intéressant, c’est de s’apercevoir que nous sommes dans le match. Nous n’oublions tout de même pas de nous faire plaisir tout en étant performants bien sûr. Désormais il ne reste plus qu’à faire ce que nous savons faire et continuer dans cette voie là… ».

Stéphane Letertre (skipper) sur Côtes d’Armor Bretagne :

« Aujourd’hui, ça s’est passé moyennement bien. On ne part pas trop mal, nous passons la bouée au vent en tête, on part ensuite sur un petit bord de reaching sous foc… Et là je pense que les informations ne sont pas bien passées sur le pont. Nous arrivons à la première latérale qui au final n’était pas celle que nous pensions. Donc  on repart, on abat et on part sous spi…. On loupe le train. Il y avait 6 bateaux qui étaient juste derrière.  Donc Ile de France commence à abattre avec nous et on se rend compte que les autres restent haut…  Là nous nous apercevons qu’en réalité ce n’était pas la bonne. Après, on passe 6 ou 7 la marque suivante… Ensuite, c’était difficile pour nous de rejouer… Je peux dire qu’on a un peu un goût amer de cette manche. Demain sera mieux… On améliorera notre communication à bord… ! »

Erwan Leroux (navigateur) sur Courrier Dunkerque :

« La manche était assez simple, parce qu’il fallait être pressé sur le départ  et pressé sur les 3 premières bouées. Avec différentes manœuvres, il ne fallait pas se tromper de spi entre le capelage et le spi de tête. Donc tout s’est joué là et on a bien géré, on est bien parti… Nous avons tout de suite choisi le bon côté après le départ. Nous passons dans les premiers la bouée de dégagement. Après tout s’est bien enchaîné. Nous avons juste fait une toute petite erreur : nous avons envoyé notre spi de capelage un peu trop tôt sur une des dernières phases du parcours. Nous étions un peu trop à l’attaque… Et nous nous sommes fait un petit peu avoir.  Donc on fait troisième, alors nous sommes contents… »

Interview de Benoît Charon, skipper de BRED – La Normandie :

«  La manche a très mal commencé pour nous. On a, au final, profité des erreurs des autres. Cela nous permet de sauver les meubles ! Notre principal problème, c’est que nous n’allons pas très vite au près.  Sur cette manche, beaucoup ont fait des erreurs. Il y avait un vent de terre chaud. Par moment, on prenait des bouffées d’air chaud, ça mollissait puis ça revenait. Pas facile d’être toujours bien réglé dans ces conditions. »  


Classement général provisoire avant jury après 3 courses :


Nom du bateau /  Nom du skipper / Résultats manches / Total Points

1    Courrier Dunkerque / Daniel Souben (2;3;3) : 8 pts
2    Toulon Provence Méditerranée / Fabien Henry (4 ;2 ;4) : 10 pts
3    Ile de France / Jimmy Pahun (6;4;1) : 11 pts
4    Safran - Multiplast /  Julien Villion ( 1;1;12) : 14 pts
5    Bretagne-Crédit Mutuel Elite / Nicolas Troussel (7; 5 ;2) : 14 pts
6    BAE Systems / Cédric Pouligny (3;6;11) : 20 pts
7    Sud de France / Languedoc Roussillon / Bertrand Pacé (8;7;5) : 20 pts
8    Batistyl Ville de Pornic / Cyrille Le Gloahec (5;10 ;9) : 24 pts  
9    Nantes Saint Nazaire E. Leclerc / Corentin Douguet (10 ;8 ;7) :  25 pts
10    BRED - La Normandie / Benoît Charon (9, 11 ;6) : 26 pts
11    Côtes d'Armor Bretagne / Stéphane Letertre (12, 9 ;8) : 29 pts
12    Ile de La Réunion - Ville du Port / Gabriel Jean-Albert (14;15;10) :  39 pts
13   Région de Bruxelles-Capitale - Brussels Hoofdstedelijk Gewest / Courbière / Casaux / Ammeux / Michel (11;13;15) : 39 pts
14    Iskareen / Soenke Bruhns (15;12;13) : 40 pts
15    Martinique-Centrale Paris-HEC / Mathieu Mourès ( 13,14;14) : 41 pts


Photo: Jean MarieLIOT

Article et résultats: Tour de france à la voile


Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau